Accueil - Vous êtes ici: Mairie» Mot du Maire

VOEUX 2017

 

Chères Brussieroises et chers Brussieroises, chers amis, Mesdames, Messieurs

Toute l'équipe du conseil municipal que je représente ainsi que l'ensemble du personnel communal vous présentent ses meilleurs vœux de dynamisme, de solidarité, et surtout de santé.

2017 : année de changement :
Le regroupement de notre Communauté de Commune de Chamousset en Lyonnais a eu lieu le 1er janvier 2017 avec la Communauté de Commune des Hauts du Lyonnais.
Cette nouvelle intercommunalité s’appelle « Communauté de Commune des Monts du Lyonnais » et a son siège social au Château de Pluvy à St Symphorien sur Coise.

Ou en sommes-nous ? Une commune c'est quoi ?
Au moyen âge, le terme commune désigne les villes auxquelles le seigneur accorde des franchises... de toutes les époques, les communes s'assemblent selon leurs intérêts communs et économiques afin de favoriser le développement ; certaines communes disparaissent ou au contraire s'étendent ; aujourd’hui une commune correspond à une ville, un bourg ou plusieurs bourgs et hameaux ou encore à un groupe de villages....
Les SIVOMS existent dans notre république depuis 1959, et les syndicats de commune depuis 1890... Aussi l'évolution de nos collectivités entre dans une logique administrative et c'est un cheminement normal ; c'est pourquoi :
La Commune de Brussieu a délibéré au sein de son conseil municipal le rattachement à la Communauté de Commune du Pays de l’Arbresle afin de respecter le bassin de vie de notre village. C'est dans une logique et en pensant à l'avenir, et surtout dans l'intérêt de la population de Brussieu et la Giraudière que nous avons délibéré dans ce sens ; l'adhésion a une communauté de communes est obligatoire depuis 2010 ; La loi de 2015 est en place pour rapprocher les bassins de vie définis par l'INSEE et atteindre la taille critique pour planifier et financer les équipements.
La communauté de communes a pour objet d'associer des communes au sein d'un espace de solidarité en vue de l'élaboration de projets communs de développement et d'aménagement de l'espace : 2400 communautés de commune existaient en 2010 et seulement 1842 en 2016 sur notre territoire français.

  • L’essentiel des flux économiques et humains de notre commune s’effectuent avec l’agglomération de l’Arbresle, plus de 50 % de notre population travaille sur Lyon et son agglomération.

  • Les transports en commun (train, bus), l’accès à la départementale 389 jusqu’à l’Arbresle, puis l’A89 nous relient à la métropole Lyonnaise, bassin économique important pour notre territoire et indispensable par les services apportés.

  • Le hameau de la Giraudière situé sur trois communes, est desservi au 2/3 par le pays de l’Arbresle (gestion des ordures ménagères, gestion de l’eau) et le SIVOM de la Giraudière qui gère ce hameau a choisi de transférer son assainissement commun au SIABA (Syndicat d'Assainissement du pays de l’Arbresle) à compter du 1er Janv. 2017.

  • La rivière la Brévenne suit son cours depuis longtemps en longeant l'ex nationale 89 devenue départementale 389 : nous essayons d'être solidaire pour éviter les grosses inondations du bas de vallée : aussi nous nous devons d'être tous solidaires sur cette vallée pour désengorger le fond de vallée de Sain bel et l'Arbresle et ainsi rouvrir l'économie et le trafic de nos entreprise et de nos concitoyens. Tous ensembles nous arriverons à décider et monter un projet avec la Région et le Département : il en va de la survie de notre territoire et nous travaillons désormais tous ensemble pour une entente.

  • Nous devrons ensuite avancer sur les routes du numériques qui sont aussi primordiales dans notre évolution.

  • Les ordures ménagères vont nous coûter plus chers ? Je vous laisse juge :
    - Pour une famille de 4 personnes à Brussieu, notre redevance est de 248 euros (62 euros par personne)
    - Sur le pays de L’Arbresle le calcul se fait par habitation :
      En habitant la même maison de 4 personnes on paye 184 euros à Bessenay
      Pour un appartement de 70 m2 à Sain Bel 136 euros : est-ce le double je ne pense pas !
      Par contre ce n'est pas le même mode de calcul. Simplement, je vous laisserais apprécier lequel mode sera le plus juste... lorsque nous serons à la CCPA bien sûr !

Partager des petites cuillères ce n'est pas notre envie ni le partage de la garde du chien car on en déjà de quoi faire à Brussieu en chiens !
Il y a des séparations qui se passent très bien, simplement avec de la bonne volonté et une justice et équité entre le passif et l'actif du foyer et de la famille toute entière, surtout pas dans la colère ! L'histoire nous apprend aussi que la roue tourne et que ce n'est pas parce que l'on se trouve un jour à une patte d'oie face à un choix entre deux chemins que l’on renie l’histoire de nos ancêtres, mais on avance dans la direction que l'on pense la meilleure pour la majorité de nos concitoyens comme sans doute les anciens auraient avancé...

Par contre on fera attention aux enfants car ils sont notre avenir et la garde des enfants est primordiale pour leur équilibre, même si elle doit être alternée...
On aime les enfants a Brussieu : 27 naissances dont 15 filles, un multi accueil plein de vie, 13 assistantes maternelles, une MAM qui représente une solidarité d'assistantes maternelles…

Je souhaite la bienvenue à tous les nouveaux arrivants de Brussieu, autant ceux de la Giraudière que ceux du village de Brussieu. Deux bourg deux gestions différentes un grand merci à Bernard Junet et l'équipe du SIVOM qui sait jongler dans les différents pôles et travaux à faire sur l'ensemble du territoire ; un grand merci aussi à l'équipe du personnel communal qui par son investissement, son assiduité, sa disponibilité, sait répondre aux besoins des citoyens des enfants et des élus et toujours dans la bonne humeur ...
Je veux aussi parler de nos commerçants, agriculteurs, nos professions para médicales et médicales qui par leur présence, leur assiduité, leur relationnel, dynamise nos deux bourgs de la Gie et Brussieu, en sachant que la proximité est un maillon important de notre bienêtre ; chacun de nous par sa participation à notre économie locale favorise la continuité de l'ensemble des services.

Merci également à toutes les entreprises qui nous aident dans l'entretien la réparation de nos bâtiments et aménagements divers.
La vitrine de notre vallée de la Brévenne par les ateliers d'apprentissages et l'ensemble de nos commerces, le dynamisme de nos associations du centre bourg nous permettent d'animer notre village : un grand merci à tous ces bénévoles qui participent aux nombreuses activités et qui restent un moyen de lutte contre l'indifférence et la solitude.

 

Concernant les travaux de l'année 2016 :

  • la bibliothèque, point culturel de notre commune, a été réhabilité et relookée grâce à une subvention d'un parlementaire (Michel Mercier) que je remercie. Nous avons pu terminer cette réhabilitation ! Le dynamisme des bénévoles de la bibliothèque transpire au travers des livres et des toiles…
  • La voie de la jeannette est goudronnée, mais il reste pour cette année à améliorer les parkings et aménager le jardin de la cure afin d'étaler les dépenses : nous allons phaser les niveaux
  • Le terrain de jeux de boules est prêt à recevoir 400 boulistes pour le challenge de début mai.
  • Le parc a vu la mise en place d'un mur pour le tennis, adossé à un mur d'escalade
  • Le jardin d'enfants a été revisité et sécurisé en espérant qu'il gardera cet aspect calme..
  • Le gros chantier de l'année concerne nos chérubins qui nous sont chers, c'est pourquoi la rue de l'école est bien encombrée mais d'ici l'automne un préau et deux salles de motricité verront le jour afin d'améliorer aussi le temps de garde périscolaire ; une cour avec un côté nature sera réaménagée et une rampe pour personnes à mobilité réduite permettra l'accès au restaurant scolaire et au multi accueil avec dans l'objectif de quelques années un accès à la salle des fêtes...

    Ce projet est possible car nous avons obtenu 65 % de subvention par le Département, l'Etat et peut être un parlementaire…

Un grand merci à nos deux corps enseignants de la Gie et Brussieu qui forment, apprennent, et encadrent nos enfants par leur patience et dynamisme : ils forgent les citoyens de demain ! Cette année nous démarrons un conseil municipal d'enfants encadré par Janine : n'hésitez pas à venir l'aider.

  • Nous avons également travaillé sur ce qui ne se voit pas : les tuyaux sous nos routes pour préparer le séparatifs des eaux
  • les trottoirs continuent à se créer pour la sécurité de nos piétons et aussi pour ralentir un peu tous nos véhicules qui roulent un peu trop vite sur nos routes de campagne...

Nous n'avons pas eu de fleurs aux villages fleuris, et pourtant de nombreux plants et semences ont trouvé place dans nos massifs place de la mairie pour le plaisir de nos anciens : courgettes et tomates…. Peut-être auront nous un jour une carotte qui apparaitra en lieu et place des villages fleuris ?
L'écologie est le féminin de l'économie les fleurs sont belles mais les légumes nourrissent : je souhaite cette année sous l'emblème de la graine, comme cette fête des graines qui se préparent le 29 avril à la salle des fêtes et au Chambost : partage de graines, partage du savoir du jardinier…
Le jardinier prodigue des bons soins à la graine qui lui redonne ce qu'il espère :
Germer, planter encore plus de légumes et de plantes dans nos massifs, dans nos jardins, pour partager le travail de nos mains : nous pourrons en récolter les fruits et à nouveau les partager !


En conclusion je tiens à remercier tous mes conseillers qui par leur présence constante, leur travail, leurs idées, leur assiduité, m'entourent de leur bonne énergie.
Vous pouvez admirer le travail d'équipe pour l'organisation du repas de nos anciens d'ailleurs… Je remercie aussi les secrétaires de mairie pour tout le travail effectué, toujours avec le sourire.

Notre village reste ouvert sur le monde, sur ses voisins, sur un esprit solidaire : je veux dire à ceux qui ont peur face aux événements et aux guerres que nous sommes proches les uns des autres ; simplement en regardant son voisin on peut reprendre confiance en la vie. Ayons confiance en l'humain et semons des graines d'espérance pour nos enfants de demain

Merci de votre attention et belle continuation

 

Catherine LOTTE PETITJEAN,
Maire de Brussieu